🇫🇷 #Argenteuil À 14 ans, il invente une agression par des policiers, en s’inspirant de l’#AffaireThéo.

Un mineur a inventé de toutes pièces un scénario calqué sur les différentes affaires de violences policières rapportées dans la presse ces dernières semaines. Il a indiqué avoir été passé à tabac par des policiers de la BAC au cours d’un contrôle d’identité. Il est en garde à vue à Argenteuil.

C’est un bobard qui risque de lui coûter cher. Un garçon de 14 ans a inventé une agression qui aurait été commise par des policiers à Argenteuil (Val-d’Oise). Selon nos informations, vendredi soir, vers 19 heures, il se présente avec sa maman au commissariat, soutenant avoir été passé à tabac et roué de coups par trois policiers de la BAC d’Argenteuil, deux hommes et une femme, au cours d’un contrôle d’identité.

Avant de faire sa déposition, le jeune garçon fait un malaise et est envoyé à l’hôpital. Il revient samedi au commissariat et soutient le même scénario. Il indique même que les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes. Il présente par ailleurs un hématome à l’œil droit et des ecchymoses sur le corps, pour appuyer ses déclarations.

Placé en garde à vue

Ce n’est que dimanche, en fin d’après-midi, que la mère du mineur explique aux policiers que son fils a totalement fantasmé ces violences policières, dans le contexte de « l’affaire Théo ». En fait, les blessures retrouvées sur son corps correspondraient à des coups reçus au cours d’une bagarre entre jeunes du quartier…

Lire la suite : bit.ly/2kQ0…