🇫🇷 #AulnaySousBois Encerclés par 200 individus cette nuit, des policiers ont du ‘tirer en l’air’ pour se dégager.

Les rumeurs de tirs à balles réelles lors de la nuit du 6 au 7 février à Aulnay-sous-Bois ont été confirmées par le syndicat de police Alliance. Par ailleurs, des émeutiers ont essayé d’incendier une voiture de la BAC avec des agents à l’intérieur.

Alors que des incidents opposaient émeutiers et forces de l’ordre à Aulnay-sous-Bois, dans la nuit du 6 au 7 février, des informations publiées sur les réseaux sociaux ont fait état de tirs à balles réelles par les forces de l’ordre, photos de douilles de munitions de calibre 9mm à l’appui.

Contacté par RT France, le syndicat de police Alliance a confirmé ces informations. Selon Loïc Lecouplier, deux véhicules de la brigade anti-criminalité (BAC) ont été pris à partie par «200 individus» et leurs véhicules bloqués par les émeutiers. «A court de munitions pour leurs armements intermédiaires», à savoir de grenades lacrymogènes pour lanceur Cougar et de projectiles pour LBD 40, les fonctionnaires de police ont été «contraints de tirer en l’air pour se dégager, ce qu’ils ont fait avec succès», a-t-il précisé.

Des émeutiers ont tenté d’incendier une voiture de police

Autre incident rapporté par Loïc Lecouplier, un véhicule de la BAC a été attaqué par une bande d’émeutiers à coups de parpaings. Alors que les agents se trouvaient à l’intérieur, des individus ont versé de l’essence au travers des vitres brisées pour y mettre le feu, sans arriver à leurs fins…

Lire aussi :  🇫🇷 #Roubaix Après un accident de la circulation, un homme arrêté pour tentative de meurtre.

Lire la suite : bit.ly/2kD0…