🇫🇷 «Bamboula, c’est à peu près convenable» : quand un syndicaliste policier dérape.

Chargé de communication du syndicat Unité SGP Police, Luc Poignant a défendu pour le moins maladroitement l’image des policiers sur le plateau de «C’ Dans L’Air», sur France 5 jeudi.

En pleine affaire Théo, il était là pour défendre l’image des policiers. Difficile de dire s’il les a aidés, ou, au contraire, embarrassés un peu plus… Le chargé de communication du syndicat Unité SGP Police, Luc Poignant, s’est fait reprendre au cours de l’émission «C’ Dans L’Air», sur France 5, jeudi, après avoir estimé que le terme «bamboula» était «à peu près convenable» dans la bouche des forces de l’ordre.

Vers 18h, le syndicaliste est interrogé par la journaliste Caroline Roux sur les accusations par certains habitants des cités d’être stigmatisés au quotidien par les policiers. Pour étayer son propos, elle cite une jeune fille : «On se fait contrôler, on se fait traiter de « bamboula », on se fait cracher dessus…», énumère-t-elle.

«Bamboula, d’accord, ça ne doit pas se dire, etcetera…» LUC POIGNANT


« Bamboula c'est encore à peu près convenable… par leparisien

Luc Poignant riposte alors en mettant en avant que les policiers peuvent aussi subir insultes et humiliations sur le terrain. «Mais la version, j’ai la même, dit-il. Parce que les mots, « bamboula » – d’accord, ça ne doit pas se dire, etcetera – ça reste encore à peu près convenable…»

Lire aussi :  🇫🇷 #Fontainebleau Un policier roué de coups alors qu'il porte assistance à une femme. Auteur laissé libre.

Lire la suite : bit.ly/2loS…