🇫🇷 #Evry En pleine audience, une femme de 20 ans met deux coups de tête au procureur.

Son affaire de vol aggravé n’a pas pu être jugée. Une jeune femme de 20 ans suspectée d’avoir volé un téléphone portable avec violence et en réunion à Juvisy-sur-Orge le 26 septembre comparaissait jeudi au tribunal d’Evry. Mais elle s’est transformée en furie au cours de l’audience et a agressé sa victime, ainsi que le procureur qui tentait de s’interposer.

Le magistrat a reçu deux coups de tête de la part de la jeune femme. Celle-ci a finalement été maîtrisée par la police et placée en garde à vue. Elle sera jugée en comparution immédiate pour ces faits à Melun (Seine-et-Marne), lundi.
Le 26 septembre, avec une amie, cette femme fine mais musclée, est soupçonnée d’avoir agressé une mineure âgée d’à peine 16 ans. Elle lui aurait donc volé son téléphone, puis aurait pris une des chaussures de la victime pour la jeter dans la Seine. En garde à vue, la mise en cause reconnaît les faits. Mais à l’audience, ce jeudi, elle nie en bloc.

Alors, lorsque la victime prend la parole à la barre, la jeune femme qui était venue sans avocat « pète les plombs » selon les témoins de la scène. « Elle lui a hurlé qu’elle mentait », reprend un témoin. D’un bond elle agrippe les cheveux de la victime, lui tire ses tresses et la roue de coups de l’autre main…

Lire aussi :  🇫🇷 #HautRhin Un homme tué par balle calibre 9 mm, à Rixheim.

Lire la suite : bit.ly/2ksu…