🇫🇷 #Hérault Policiers en «burn out» : après les commissariats de #Agde, #Sète et #Montpellier, #Béziers est touché

MALAISE. Après les commissariats de Sète-Frontignan, Agde et Montpellier, c’est au tour de l’hôtel de police de Béziers d’être touché par l’épidémie de « burn out » qui décime les rangs des policiers de la Sécurité publique de l’Hérault.

Ce sont les effectifs des brigades de roulement, celles qui assurent les missions prioritaires de police-secours et des brigades anticriminalité (BAC) qui sont décimés. Ainsi, ce samedi matin, il n’y avait pas de policiers pour assurer les interventions au bureau de police des quartiers nord de Montpellier (Mosson). À Béziers, il manquait sept gardiens de la paix sur dix. Il a été fait appel à des fonctionnaires qui travaillent dans d’autres services et aux réservistes.

À l’hôtel de police de Montpellier, ce samedi après-midi, seuls 4 gardiens de la paix et 3 adjoints de sécurité (ADS) étaient présents sur les 25 policiers que comptent les patrouilles de police-secours…

En savoir plus : bit.ly/2lIl…