🇫🇷 Légitime défense des policiers : le projet de loi adopté en première lecture hier. Les nouveaux principes.

Le texte du projet de loi de sécurité publique a été approuvé mercredi à l’issue des débats à l’unanimité de la quinzaine de députés PS, LR et FN présents.

Le texte fait polémique mais les réticences des avocats, des magistrats et des associations n’y ont rien fait. Ce mercredi, les députés ont approuvé en première lecture le projet de loi de sécurité publique, qui assouplit les règles de légitime défense pour les policiers, durcit les peines pour outrages aux forces de l’ordre et autorise l’anonymat des enquêteurs. Le texte a été approuvé à l’issue des débats à l’unanimité de la quinzaine de députés PS, LR et FN présents dans l’hémicycle. Seul le Front de gauche avait annoncé son intention de s’abstenir. Députés et sénateurs vont maintenant travailler à rédiger une version commune pour que le projet de loi soit définitivement adopté d’ici la fin des travaux parlementaires fin février.

Les nouveaux principes :

►1 Face à la menace d’hommes armés.
►2 Lorsqu’ils ne peuvent défendre autrement le terrain qu’ils occupent.
►3 Lorsqu’une personne représentant une menace cherche à échapper à leur garde et qu’ils ne peuvent l’arrêter autrement.
►4 Face à un véhicule représentant une menace qu’ils ne peuvent arrêter autrement.
►5 Dans le but d’empêcher un péril imminent.

Actu17 avec AFP et LCI.