🇫🇷 #Nîmes Un chien découvert pendu : ils offrent 1000€ à celui qui retrouvera le coupable.

Au petit matin mercredi dernier, un chien a été retrouvé mort, pendu à un poteau, rue Henri Revoil, par les éboueurs de la ville de Nîmes. Aujourd’hui, la mobilisation s’organise pour mettre la main sur le coupable de cet acte de cruauté.

Le quartier, résidentiel, est calme. En ce samedi matin humide mais ensoleillé, des passants promènent leur chien dans la rue Henri Revoil. Personne ne peut imaginer l’épouvantable scène qui s’est déroulée ici, quelques jours plus tôt, dans la nuit du 31 janvier au 1er février. Mais cette affiche, cette photo et ces fleurs posées à côté d’un poteau, au bord de la route, rappellent une nuit d’horreur.

Comme chaque matin, les éboueurs sillonnent les rues nîmoises. Ce mercredi 1er février, ils font une macabre découverte : un chien, de race Pitbull, est pendu à un panneau de signalisation, fixé contre un mur. Le pauvre animal est mort. Sur le mur, des traces de sang, mais aussi de griffures, laissant penser que le chien a tenté de se débattre. « Il a été pendu vivant après avoir été tabassé », affirme Nathalie, engagée dans la protection animale. Un acte cruel qui ne restera pas sans suite : une enquête a été ouverte pour retrouver le coupable…

Lire aussi :  🇫🇷 #SaintTropez Le faux serrurier revendait des photos clandestines de Brigitte Bardot.

Lire la suite : bit.ly/2jMT…