🇫🇷 #Oise Les deux policiers affectés à #Sarcelles ont bien incendié volontairement leurs véhicules.

Ce qui devait être une affaire significative des violences à l’encontre de la police s’est transformée en un cas de tentative de fraude à l’assurance et s’est soldée par la mise en examen de l’un d’eux.

Pendant les jours et nuits de violence qui ont suivi l’arrestation violente de Théo à Aulnay-sous-Bois, plusieurs communes de la banlieue parisienne se sont embrasées. A ce moment, cinq voitures personnelles de policiers sont incendiées dans l’Aisne et l’Oise : à Sainte-Geneviève, Lachapelle-Sainte-Pierre, à Soissons et à proximité de Compiègne.

Deux collègues du commissariat de Sarcelles

La piste criminelle est d’abord évoquée : il s’agirait de violences envers les forces de l’ordre. L’enquête ouverte par la section de recherches d’Amiens et à la police judiciaire de Lille va révéler une toute autre histoire, du moins pour deux des véhicules incendiés, qui appartenaient à deux policiers du commissariat de Sarcelles (Val-d’Oise).

Lire la suite : bit.ly/2mpb…