🇫🇷 #Rennes Les détenus ont leur studio d’enregistrement. «J’ai déjà enregistré 3 titres depuis que je suis ici.»

Un studio de production musicale est installé à la prison des hommes de Vezin-le-Coquet depuis novembre dernier. Un équipement unique dans les prisons du Grand Ouest. L’occasion pour les détenus de faire parler leur sensibilité musicale.

Les détenus avaient l’habitude de recevoir des artistes en concerts, ils peuvent maintenant produire leur propre musique. Chaque jeudi, cinq d’entre eux viennent découvrir la musique assistée par ordinateur (MAO) au studio « Sound From » installé au sein de la prison des hommes.

Julien, 30 ans, est détenu à Vezin depuis octobre 2016. Cuisinier de formation, il est aussi DJ à ses heures perdues. Derrière son clavier et son ordinateur, il retrouve le plaisir de composer sa musique électronique. « Quand on est sur les machines, on ne pense plus au reste. Ça permet de s’évader un peu. »

Un projet d’album

À ses côtés, Maxime, 23 ans, écrit et compose du rap. « J’ai déjà enregistré trois titres depuis que je suis ici. » Il espère concrétiser son projet d’album d’ici sa libération, prévue cet été.

« La création musicale leur redonne confiance en eux » observe l’animateur de l’atelier, Frédérique Hamon. Ce professeur de musique initie les détenus au matériel de production et d’enregistrement.

Claviers, ordinateurs, logiciels, micros… l’investissement, « de plusieurs dizaines de milliers d’euros » a été réalisé par l’administration pénitentiaire, poussée par la Ligue de l’enseignement 35. L’association organise de nombreuses animations culturelles en prison depuis 1998.

Lire aussi :  🇫🇷 #Somme Mystère autour de la mort d’un lycéen harcelé dans la petite ville de Ham. Meurtre ou suicide ?

Lire la suite : bit.ly/2lNi…