🇫🇷 #SaintDenis Violences et incidents aux lycées : les élèves mis en examen soutenus par leurs professeurs.

Six mineurs interpellés après les incidents dans des lycées de Saint-Denis ont été présentés à un juge des enfants ce jeudi à Bobigny. Ils ont reçu le soutien de certains leurs professeurs qui mettent en cause une réponse judiciaire disproportionnée.

Ils sont huit lycéens à avoir été présentés à un juge pour enfants jeudi. Six d’entre eux ont été mis en examen pour « violences sur personne dépositaire de l’autorité publique », « attroupement armé » et « rébellion », deux autres placés sous le statut de témoin assisté, après les violences aux abords du lycée Suger à Saint-Denis mardi. Des violences qui avaient conduit à l’interpellation de 55 jeunes dont 44 mineurs.

Au tribunal de Bobigny, un groupe de professeurs du lycée est venu afficher son soutien aux huit lycéens mineurs et dénoncer une réponse judiciaire inadaptée.

« Nous sommes ici pour soutenir des élèves, nous pensons que le problème essentiel c’est un manque de moyens humains, c’est un manque de surveillance, c’est un manque d’assistantes sociale, c’est un manque de documentalistes, c’est un manque de personnel comme dans énormément de lycées et de lycées populaires », défend Dominique, professeur de lettres.

Lire la suite : bit.ly/2mIn…