🇫🇷 #ValDeMarne 90% des policiers de la sûreté territoriale demandent le retrait de leur habilitation OPJ.

Illustration.

C’est la vitrine de la sécurité publique dans le Val-de-Marne. Sans doute la sûreté qui réalise les affaires les plus retentissantes en France. Comme en novembre l’interception d’un go-fast sur l’autoroute en province avec à la clé la saisie de plus de 56 kg de cannabis et 170 000 € en liquide. Ou le démantèlement le mois dernier sur Vitry d’« Allô coke », un réseau pour s’approvisionner en drogue (plus de 70 kg au total). Mais aujourd’hui, les superflics de la sûreté territoriale sont fatigués. Selon nos informations, 61 enquêteurs de la « vitrine de la sécurité publique », du gardien de la paix au commandant, ont demandé à leur hiérarchie le retrait de leur habilitation d’officier de police judiciaire (OPJ). Soit près de 90 % d’entre eux…

Lire la suite : bit.ly/2kOD…