🇫🇷 #ValDeMarne Un présumé violeur relâché de la prison par erreur. 4 victimes recensées.

Un homme de 35 ans, en détention provisoire depuis deux ans car accusé de viol sur quatre femmes, a été interpellé à Paris ce vendredi 3 mars, chez son ancienne petite amie, rapporte Le Figaro. Il avait été relâché « par erreur » de la prison de Fresnes (Val-de-Marne) et s’est trouvé en liberté pendant dix jours et onze nuits.

Libéré pour “une raison inexpliquée”

Entre octobre 2013 et mai 2014 à Paris, à Londres et à Toulouse, Jean-Paul N. aurait abusé de quatre jeunes femmes à l’aide du GHB [une drogue sédative et amnésiante, NDRL]. Les faits ont été requalifiés en agression sexuelle imposée à une personne vulnérable et vol. Il encourt dix ans de réclusion criminelle et est en détention provisoire depuis deux ans. Pourtant, il a été relâché de la prison de Fresnes le 20 février dernier. Le trentenaire s’est même rendu au Tribunal de grande Instance pour s’assurer qu’il n’y avait pas d’erreur et qu’il était bel et bien libre. Courrier du greffe de la maison d’arrêt, on lui a confirmé sa liberté.

Lire la suite : bit.ly/2lqS…