🇫🇷 #ValDeMarne Violences autour du lycée au Kremlin-Bicètre. Jets de cocktails molotov. 6 interpellations.

Bilan : six interpellations, une dizaine de vitres de voitures brisées, des rues jonchées de pierres et de déchets de poubelles retournées. Le lycée Darius-Milhaud du Kremlin-Bicêtre a été le point de départ d’impressionnantes échauffourées, ce mardi matin. A cheval sur le territoire de Villejuif, le quartier a été paralysé par une centaine de jeunes durant près de trois heures. Pas de mot d’ordre clair. Même si les noms d’Adama et de Théo ont vite émergé. Et ce qui ressemble à un pari : « Venez, les keufs seront pas chiches de charger ! », comme le disaient des jeunes près du lycée ce matin.

Selon cet enseignant, tout est parti d’un « rassemblement pacifiste » organisé devant l’établissement pour dénoncer les violences policières, « comme il y a quinze jours ». « C’était plutôt calme jusqu’à l’arrivée des forces de l’ordre », assure-t-il. Vers 10 h 15, l’attroupement gonfle et certains, capuche relevée, écharpe remontée jusqu’aux yeux, cherchent clairement à en découdre avec le peloton d’intervention. Plusieurs véhicules de riverains sont pris pour cibles. La circulation est donc coupée, des scooters en profitent pour perfectionner leurs rodéos. « Ceux-là sont de l’extérieur », assure le personnel de Darius-Milhaud, déplorant la « compétition entre établissements » depuis plusieurs jours.

emeutes echauffourees lycee Darius Milhaud Kremlin-bicetre villejuif

En savoir plus : bit.ly/2n7V…