🇫🇷 #ViryChâtillon Attaque des policiers en octobre : 7 suspects mis en examen et écroués.

L’enquête avance après la violente agression commise contre des policiers à Viry-Châtillon le 8 octobre dernier. Après avoir été présentés à un juge, sept suspects ont été mis en examen pour tentatives de meurtre sur personne dépositaire de l’autorité publique en bande organisée. Ils ont été placés en détention. Tous sont soupçonnés d’avoir « directement participé aux faits ». Six ont nié leur participation, avait précisé le procureur Eric Lallement. Un septième a reconnu avoir été présent sur les lieux de l’attaque mais simplement avoir « jeté des cailloux ». « Trois étaient mineurs au moment des faits », avait poursuivi le procureur qui a salué le travail des 48 enquêteurs dans cette affaire.

Douze personnes avaient été arrêtées mardi et mercredi dans le cadre de cette enquête. Les cinq autres personnes ont été relâchées et mises hors de cause. Dans cette enquête confiée à deux juges d’instruction, un jeune homme de 17 ans, soupçonné d’avoir participé à la confection des cocktails Molotov utilisés au cours de l’attaque, avait déjà été mis en examen et écroué début décembre, avant d’être remis en liberté. Un deuxième mineur de 15 ans, soupçonné également d’avoir participé à la fabrication des engins incendiaires, avait été placé sous le statut de témoin assisté (intermédiaire entre la mise en examen et l’état de simple témoin).

Le 8 octobre dernier, une quinzaine d’individus avaient incendié deux voitures de police occupées par quatre agents en mission de surveillance près d’un feu rouge connu pour être un lieu de délinquance et de vols avec violences contre des automobilistes. Au cours de l’agression, deux policiers avaient été grièvement blessés et deux autres plus légèrement, déclenchant un mouvement de fronde inédit par son ampleur chez les policiers.

(LCI)