🇫🇷 #Gironde À 14 ans, il braque une station-service puis se rend.

Trois jeunes ont braqué une station-service de Carbon-Blanc. L’un d’eux, âgé de 14 ans, s’est rendu aux gendarmes. Il a été mis en examen pour vol à main armée avec deux complices

« Il était rongé par le remords et a décidé, avec sa mère, de se dénoncer et de se rendre à la brigade de gendarmerie. » Me Uldrif Astié, un des avocats d’un adolescent de 14 ans, jusque-là presque sans histoires, espère que cet aveu de son jeune client sera pris en compte par la justice.

Le 31 janvier, la station-service Total, située avenue des Griffons à Carbon-Blanc, a été la cible de braqueurs. Vers 20 heures, deux individus ont surgi face à la caissière dans la boutique de la station. Tour de cou remonté sur la bouche, encapuchonnés, gantés, ils ont exigé le contenu de la caisse. Le plus déterminé était muni d’une arme de poing et, pour être pris au sérieux, a fait mine de l’armer.

Une arme factice

L’arme avait tout d’une vraie. C’était certes une réplique mais de Glock, les pistolets automatiques qui équipent désormais les policiers d’élites des Brigades de recherche et d’intervention (BRI). Même si elle est durablement choquée, la vendeuse a eu le réflexe de bloquer le tiroir-caisse.
Il a semblé aux braqueurs qu’elle a manipulé un bouton derrière le comptoir. Craignant l’arrivée imminente des gendarmes, les deux malfaiteurs ont préféré prendre la fuite. Mais pour ne pas partir bredouille, ils ont dérobé… trois canettes de boisson énergisante. À moins de deux euros pièce… Pendant deux jours, les gendarmes ont réuni quelques maigres éléments d’enquête.
Et jeudi, ils ont eu la surprise de voir un adolescent de 14 ans, accompagné de sa mère, venir s’accuser des faits. Placé en garde à vue, il a expliqué son acte par l’appât du gain facile. L’idée du braquage aurait été soudaine, il en aurait parlé à deux camarades du même âge, aurait trouvé le lieu non loin de chez lui, aurait déterminé le jour et le mode opératoire, aurait demandé à l’un de faire le guet, à l’autre de l’accompagner à l’intérieur…

Lire la suite : bit.ly/2kLb…