🇫🇷 #14juillet Les ERIS menacent de ne pas défiler sur les Champs-Élysées.

Illustration. (AFP)

Les Équipes régionales d’intervention et de sécurité (ERIS), chargées d’intervenir dans les prisons en cas de situation très difficiles ou présentant un danger direct, menacent de ne pas défiler sur les Champs-Élysées ce vendredi 14 juillet.

En effet, ces derniers n’auraient pas eu l’accord de défiler avec des lunettes de soleil explique Actu Pénitentiaire, citant des sources syndicales.

Le statut du «GIGN de la pénitentiaire» prévoit pourtant l’anonymat. La direction de l’administration pénitentiaire a été saisie.

Le défilé du 14 juillet se tiendra demain, en présence notamment des forces américaines et de Donald Trump.

Actu17.