🇫🇷 #Jura Un policier en civil pris à partie dégaine son arme et se la fait dérober.

Une altercation entre trois personnes s’est déclenchée ce vendredi 17 février aux alentours de 15 h 30, à Dole.

Elle a éclaté entre deux automobilistes, avenue Léon-Jouhaux, à proximité de l’entrée de l’hôpital. À l’origine, une mauvaise manœuvre de l’un d’eux. Un troisième homme arrive et prend fait et cause pour l’un des deux automobilistes impliqués.

Il vit comme lui dans le quartier des Mesnils Pasteur, ce qui semble être la cause de son soutien, alors que les deux hommes ne se connaissent pas.

L’automobiliste qui se retrouve seul face aux deux autres, est un policier bisontin en civil, de passage à Dole pour raisons personnelles. Mis en difficulté par cette infériorité numérique, il sort son arme de service afin de tenir ses adversaires à distance. Ces derniers, loin d’être intimidés par cette arme qu’ils pensent factice, le frappent au visage et le désarment au passage. L’un d’eux repart d’ailleurs avec le pistolet et ce n’est qu’une fois chez lui qu’il remarque l’inscription « Police nationale » sur l’arme.

Pris de panique, il décide de la remettre à la gendarmerie, où il se rend accompagné de quatre amis. Il est mis en garde à vue. Le second individu a été identifié grâce à plusieurs témoignages, ce qui permet de l’interpeller à son domicile en fin d’après-midi et de le placer également en garde à vue…

Lire la suite : bit.ly/2m9U…