🇪🇺 Port du voile dans les entreprises : La cour de justice de l’UE estime que les employeurs peuvent l’interdire.

La Cour de justice européenne a estimé ce mardi que les employeurs pouvaient interdire les signes religieux visibles au sein des entreprises.

C’est une décision potentiellement lourde de conséquences. La Cour de justice européenne (CJUE) a estimé ce mardi que les employeurs pouvaient interdire le port de signes religieux, politiques et philosophiques visibles au sein des entreprises et que cela ne constituait pas « une discrimination directe ». Une manière, selon la Cour, de permettre aux sociétés de préserver leur neutralité.

La CJUE, basée à Luxembourg, ajoute néanmoins que l’obligation de neutralité ne doit pas entraîner de désavantage pour les personnes adhérant à une religion ou à des convictions et doit être justifiée par un « objectif légitime », au travers de moyens « appropriés et nécessaires ».
Les juges français et belges devront quand même trancher

La Cour répondait là aux interrogations des plus hautes autorités judiciaires de France et de Belgique, saisies chacune dans leur pays des situations – sensiblement différentes bien qu’elles aient toutes deux conduit à un licenciement – de femmes musulmanes qui soutenaient avoir été discriminées sur leur lieu de travail en raison de leur religion.

Lire la suite : bit.ly/2lWo…