🇫🇷 #Terrorisme Le long combat de Loïc Liber, l’une des victimes de Mohammed Merah.

Cinq ans après avoir été transpercé par une balle qui lui sectionna la moelle épinière, Loïc Liber continue à se battre. Loïc Liber est l’un des trois militaires du 17e RGP de Montauban, lâchement attaqué par Mohammed Merah, le 15 mars 2012, à quelques mètres de la caserne.

Tétraplégique, Loïc Liber reste cloué sur son lit ou sur son fauteuil, même s’il confie avoir retrouvé quelques sensations : « Je ressens mieux mes épaules et mon cou. Au niveau des bras et des mains, ce n’est que partiel ». Cinq ans après avoir été transpercé par une balle qui lui sectionna la moelle épinière, Loïc continue à se battre.

Lire la suite : bit.ly/2mXE…