🇫🇷 #Beaumont 18 mois de prison ferme pour le frère d’Adama Traoré après un «guet-apens sauvage».

Il était soupçonné d’avoir passé à tabac un jeune qui avait porté plainte pour viol contre Adama Traoré alors qu’il était son codétenu.

Un «guet-apens sauvage» : c’est ainsi que le procureur a décrit ce mercredi en comparution immédiate les violences commises à Beaumont à l’encontre de Steven. Ce jeune, qui avait porté plainte contre Adama Traoré pour viol alors qu’il était son co-détenu, a été passé à tabac le 25 février dernier à Boyenval. Des faits qui ont valu à Yacouba, le frère d’Adama décédé lors de son interpellation par les gendarmes en juillet dernier, une peine de 18 mois de prison ferme. Le tribunal a prononcé son placement sous mandat de dépôt, comme pour son complice, Mamadou, condamné à 15 mois ferme ce mercredi soir. Les magistrats pontoisiens ont également prononcé à leur encontre une interdiction de séjour dans le Val-d’Oise de deux ans.

Steven n’était pas présent à l’audience. « La peur des représailles » a indiqué le tribunal, qui a également évoqué son refus de participer à une confrontation avec les suspects. Il aurait été suivi avant-hier. A l’audience, son récit de l’agression a été détaillé. Cela débute à 21 heures, dans le quartier de l’Abbé-Breuil, à L’Isle-Adam, par Yacouba qui vient le chercher et l’incite à monter dans une voiture. « Il y avait une contrainte », assure la victime qui se fait emmener jusqu’à Boyenval. Sur le trajet, au téléphone, Yacouba avertit son frère, Youssouf, avec qui la famille prépare sa soirée d’anniversaire qui aura lieu dans une chicha d’Argenteuil. « J’arrive avec une surprise », dit-il.

Lire la suite : bit.ly/2mvz…