🇫🇷 #Nancy Un violeur de hall d’immeuble confondu par son ADN sept ans après. Le suspect continue à nier.

Les enquêteurs de la brigade de la sûreté départementale de Meurthe-et-Moselle ont effectué un bon dans une enquête de viol survenu en 2009 dans le hall d’un immeuble du centre-ville de Nancy. Une jeune femme qui revenait d’une soirée, sous l’emprise de l’alcool mélangé avec des médicaments, avait été suivi par un homme jusqu’à son immeuble qui l’a ensuite violé.

Une enquête qui a avancé en 2015, selon l’Est républicain, qui annonce que les policiers ont pu confondre le violeur présumé grâce à son ADN qui était répertorié dans le fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG).

Le viol d’une femme survenu dans le sud de la France en 2012 va relancer l’enquête lorraine. L’ADN du suspect de cette agression correspond à celui prélevé sur l’homme accusé du viol de la jeune femme à Nancy.

Lire la suite : bit.ly/2nuz…