🇫🇷 #Nantes Ivres, ils tentent une pause clope sur le toit du ministre des affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault.

En cette nuit de la Saint-Patrick, ils avaient beaucoup bu. Il était 4 h du matin, et le jeune couple s’est lancé un défi : aller fumer une cigarette sur le toit de la maison de Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères. La pause clope a duré moins de dix minutes. Interpellés, les deux Nantais devront s’expliquer devant un tribunal.

L’alarme anti-intrusion a retenti à 4 h 05. Immédiatement, les policiers, qui ne sont jamais très loin de la grosse demeure nantaise du quartier Canclaux, se sont précipités chez Jean-Marc Ayrault, ministre des Affaires étrangères. Effectivement, deux silhouettes mouvantes étaient installées sur le toit pentu qui couvre la partie la plus basse de la maison, laquelle donne sur la rue.

À qui avait-on affaire ? Quel pouvait être le mobile des intrus ? Politique ? Zadiste ? Appât du gain ? Pouvait-il s’agir tout bêtement de cambrioleurs tentant l’effraction nocturne dans les beaux quartiers, en ignorant qu’ils s’attaquaient à l’habitation la plus surveillée à des kilomètres à la ronde ? Il fallait évidemment en avoir le cœur net, sans perdre une minute.

Les uniformes n’ont pas tardé à mettre le grappin sur les deux monte-en-l’air. C’était un couple en réalité. Deux Nantais âgés d’une trentaine d’années, qui se sont rendus sans résistance. Mais avec un niveau d’alcool dans le sang très supérieur à la normale, à plus d’un gramme dans le sang chacun.

Lire la suite : bit.ly/2mfM…