🇫🇷 #Oise A 4 ans, elle compose le 17 et veut parler avec un gendarme.

C’est la page Facebook de la gendarmerie de l’Oise qui raconte cette histoire. Une petite fille de 4 ans a composé le 17 alors qu’elle était seule, pour parler avec un gendarme… La conversation a finalement duré 45 minutes.

«Le Centre d’Opérations et de Renseignement de la Gendarmerie de Beauvais gère l’ensemble des appels « 17 » pour la gendarmerie dans l’Oise.
Vers 17h30 hier, un opérateur reçoit un appel quelque peu inhabituel. Une petite fille de 4 ans compose le numéro d’urgence, seule à la maison et s’ennuyant, elle souhaite parler avec quelqu’un. Comme ses parents lui ont appris à composer les numéros d’urgence elle fait le « 17 ». Pendant que le militaire gardait en ligne la petite fille et s’assurait que tout allait bien pour elle, un autre gendarme effectuait les recherches nécessaires pour identifier et contacter les parents. Jointe, la maman indiquera être partie faire une petite course et qu’elle allait rentrer rapidement. Le gendarme échangera pendant 45 minutes sur de nombreux sujets avec cette jeune enfant qui avait beaucoup de conversation et qui posait de nombreuses questions. À son retour la maman demande à sa fille avec qui elle parle au téléphone et semble surprise que le gendarme soit toujours en ligne. Le militaire lui indiquera les risques pris en laissant une petite fille de 4 ans seule dans une maison, avec tous les dangers potentiels qui existent. Une patrouille s’est transportée au domicile pour s’assurer que tout allait bien.
La petite fille, quant à elle, a dû apprécier ce moment passé au téléphone avec le gendarme, elle veut désormais lui offrir un doudou et qu’il vienne à son anniversaire.»

Actu17.