🇫🇷 #Marignane Un homme soupçonné de préparer un assassinat mis en examen. Un véritable arsenal saisi chez lui.

Un projet d’assassinat « en bande organisée » a été déjoué à Marignane (Bouches-du-Rhône) près de Marseille, avec la mise en examen d’un homme chez qui un important stock d’armes a été saisi, a annoncé vendredi le ministère de l’Intérieur.

L’interpellation réalisée au début de la semaine par les gendarmes a été décidée « dans le cadre de renseignements sur un projet d’assassinat », a précisé le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux, ajoutant que l’homme arrêté était né en 1990.

En perquisionnant son domicile, les gendarmes ont découvert un important stock d’armes : trois kalachnikovs, deux pistolets mitrailleurs, un fusil d’assaut, un lance-roquettes, un fusil à pompe, un revolver 357 Magnum, ainsi que des gilets pare-balles, des explosifs et des grenades, a révélé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué.

Le jeune homme, déjà condamné cinq fois dont une fois pour des violences avec arme, a été déféré vendredi au parquet de la juridiction inter-régionale spécialisée (JIRS) de Marseille, et placé en détention provisoire. L’enquête va se poursuivre dans le cadre d’une information judiciaire.

Le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux doit se rendre samedi à Marseille, où il doit notamment s’entretenir avec des membres de la police judiciaire de la problématique des règlements de comptes. 29 hommes ont été abattus en 2016 dans les Bouches-du-Rhône dans des affaires considérées par les enquêteurs comme des règlements de comptes liés au narcobanditisme, contre 19 en 2015.

Lire la suite : bit.ly/2iLi…