🇫🇷 #Tours Un motard de la police municipale se tue sur l’A10 alors qu’il partait en intervention.

Tours. Hier soir vers 19 h, un motard de la police municipale a trouvé la mort sur l’autoroute A 10, entre Loire et Cher. Une perte de contrôle inexpliquée.

Il s’est engagé, avec un confrère devant lui. A un moment, le premier s’est aperçu qu’il n’était plus suivi… Complètement bouleversé par la nouvelle, le chef de la police municipale Franck Boyer confirme. Oui, il s’agit bien d’un de ses hommes. Qui, pour une raison indéterminée, a perdu le contrôle de sa machine – « La moto était neuve » – hier soir, à l’approche du pont enjambant le Cher sur l’autoroute A 10, dans le sens Paris-province.

La victime ? Il l’a connue jeune gendarme dans l’Aisne, quand lui-même était à Villers-Cotterêts (02). « Je le connaissais et l’appréciais depuis des années », précise Franck Boyer avant de raccrocher, très ému.

«  Ils partaient en intervention  »

« Ils partaient en intervention, confirme Olivier Lebreton, adjoint à la sécurité. Ce qui s’est passé ? Je ne sais pas. Il est trop tôt. On m’a parlé de guidonnage… Il a perdu le contrôle de sa moto et a fini dans le terre-plein central. »
L’homme, né en 1988, était depuis presque quatre ans dans la police municipale de Tours dont il était l’un des trois agents motocyclistes.
Sur les lieux de l’accident, la présence de plusieurs policiers municipaux s’explique désormais. Un des leurs vient de tomber. Pas de collision, pas d’explication évidente, pour le moment. Juste la brutalité de l’accident et l’incompréhension.

Lire la suite : adf.ly/1mHd…