🇫🇷 Raphaël Nedilko, l’officier de #police judiciaire acharné qui résout les affaires criminelles au long cours.

Le travail acharné d’un enquêteur, Raphaël Nedilko, aura permis de résoudre deux affaires, plus de 20 ans après les meurtres.

C’est un flic hors des normes et des préjugés éculés sur la police. Un modèle. Et entièrement dévoué à la cause des victimes. Raphaël Nedilko, 45 ans, est d’abord comme il dit «un officier de police judiciaire». Le grade «importe peu». Ce géant aux allures théâtrales est celui qui a permis l’arrestation de Jean-Pierre Mura, le meurtrier de Christelle Maillery, 16 ans, tuée au Creusot, jugé trente ans après les faits. Il est aussi le policier qui a reçu, au cours de l’été 2014, les aveux de Pascal Jardin, 57 ans, jugé depuis de la semaine dernière, devant la cour d’assises de Saône-et-Loire pour le «meurtre et le viol» de Christelle Bletry à Blanzy, le 28 décembre 1996. Un autre dossier de l’affaire dite des «Disparues de l’A6» et restée sans solution jusqu’aux aveux du meurtrier le 10 septembre 2014 au lendemain de son arrestation à Retjons (Landes). Ce policier a expliqué dans le moindre détail sa méthodologie pour obtenir les aveux de Pascal Jardin. Un enquêteur qui a témoigné longuement à la barre malgré la maladie et la rééducation cardiaque…

Lire la suite : Lire la suite : bit.ly/2k55…