🇫🇷 #Aulnay L’opération anti-rodéos dégénére : des policiers frappés, cinq interpellations.

Illustration. (Actu17. DR.)

Deux unités de la police nationale sont intervenues mercredi vers 17 heures pour mettre fin aux gymkhanas de deux-roues dans la cité sensible de la Rose-des-Vents.

Une opération de police anti-rodéo a dégénéré mercredi soir dans le quartier très sensible de la Rose-des-Vents à Aulnay-sous-Bois. Cinq personnes, dont trois mineurs, ont été interpellées, rue Christophe-Colomb.

Deux unités de la police nationale intervenaient mercredi vers 17 heures pour mettre fin aux gymkhanas des deux-roues dans la cité. Un refus d’obtempérer a donné lieu à une course-poursuite entre le conducteur d’un deux-roues et la police. Le fuyard a semé ses poursuivants en s’échappant à pied. Lors de la tentative d’interpellation, un policier a été cerné par une vingtaine d’individus qui l’auraient frappé. Il a réussi à s’extraire du groupe.

Tirs de flash-ball contre projectiles

Des renforts de police sont arrivés sur place. Un affrontement a éclaté entre les jeunes et la police. Aux jets de projectiles, la police a répondu par des tirs de flash-ball. Un fonctionnaire a été pris à partie et frappé par quatre personnes. Un agent de stationnement de la voie publique (ASVP) se serait luxé un genou en fait une mauvaise chute en courant.

Les interventions policières dans la cité sont toujours à haut risque. Le climat a la Rose-des-Vents est tendu depuis l’intervention musclée le 2 février dernier, de fonctionnaires de la brigade de soutien des quartiers (BSQ).

Lire la suite : bit.ly/2r2J…