🇫🇷 #CharenteMaritime Un TGV à pleine vitesse heurte un bloc de béton. Il s’agirait d’«un acte de malveillance».

Illustration. (DR)

La SNCF a porté plainte, dimanche 16 juillet, après qu’un TGV Paris-La Rochelle a heurté un bloc de béton au niveau de Surgères (Charente-Maritime) à une vitesse estimée entre 150 et 200 km/h révèle franceinfo.

La SNCF confirme à franceinfo qu’il s’agit « vraisemblablement d’un acte de malveillance ». L’enquête a été confiée aux gendarmes de Surgères.

Un second TGV immobilisé

Le TGV Paris-La Rochelle, immobilisé à une vingtaine de kilomètres de La Rochelle, devrait pouvoir redémarrer pour rejoindre la gare de La Rochelle à petite vitesse, c’est-à-dire à 60 km/h au lieu des 300km/h habituels. Aucun blessé n’est a déploré, le train transportait 173 passagers.

Lire la suite : bit.ly/2tYp…