🇫🇷 #SeineSaintDenis Découvert agonisant dans la rue, Paco a été battu et victime de sévices. L’animal est décédé.

Paco à la clinique-vétérinaire. (Photo DR)

Paco, chien croisé dogue argentin âgé de deux ans, est décédé ce mercredi 10 mai dans une clinique vétérinaire de Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis).

L’animal, constamment enfermé dans un box avait été découvert deux jours auparavant, agonisant dans la rue aux Pavillons-sous-Bois (Seine-Saint-Denis).

Présentant de nombreuses blessures et souffrant, il a du être euthanasié. Une association a déposé plainte. Une pétition a également été lancée pour que le ou les coupables puissent être retrouvés.

D’après le récit visible sur la pétition, Paco vivait enfermé dans un box de voiture, « il était enfermé en permanence dans ce box que louait illégalement son maître. »

Dans la nuit du 7 au 8 mai dernier vers minuit, un témoin remarque le chien agonisant devant ce même box, situé à l’intérieur d’une propriété privée. L’animal « hurle de douleurs ». Le témoin contacte alors la police en composant le 17. Finalement, les sapeurs-pompiers interviendront vers 07h30. Le chien n’était pas agressif durant l’intervention explique l’auteur de la pétition.

Transporté vers une clinique vétérinaire qui accepte de le prendre en charge, le premier bilan ne se fait pas attendre : Paco est en très mauvais état, il ne tient pas debout, il a plusieurs pattes cassées, il présente également plusieurs fractures ouvertes, ses coussinets ont aussi été brûlés. (Nous avons pu consulter le compte-rendu du vétérinaire qui confirme les dires de la pétition).

Le vétérinaire le confirme : Paco n’a pas été victime d’un accident de la circulation, il a bel et bien été battu et violenté.

Lire aussi :  🇫🇷 #AttentatNice Sandra Bertin dépose une nouvelle plainte, cette fois pour «abus d'autorité».
Paco, à son arrivée à la clinique vétérinaire. (DR)

« Une association de protection animale contactée quelques heures plus tôt propose d’envoyer une bénévole pour déposer plainte au commissariat » raconte l’émouvant récit de cette pétition qui compte déjà plus de 11.000 signatures.

Paco doit alors être opéré mais son état, dégradé, ne le permet pas. Le chien présente aussi plusieurs infections.

Souffrant énormément et ne pouvait pas faire l’objet d’une anesthésie générale pour être opéré, l’animal a du être euthanasié mercredi à 16h30.

Paco a du être euthanasié. (DR)

Une plainte a été déposée au commissariat de Bondy (Seine-Saint-Denis) explique l’auteur de cette pétition qui a contacté notre rédaction. Le but de cette pétition est clair et s’adresse au Procureur de la République de Bobigny afin qu’il poursuive l’enquête, il vous est possible de la signer en ligne ici. « Le chien est pucé donc on sait exactement qui peut en être à l’origine. Cette personne doit s’expliquer. »

Actu17.