🇫🇷 #ValdOise Nuit du 14 juillet agitée : 2 policiers blessés, 38 interpellations.

Illustration DR

Les nuits de ce week-end prolongé ont été particulièrement agitées dans le Val D’Oise. Jets de pierre, feu de voiture et de poubelles ont émaillées la soirée du 14 juillet. Deux policiers ont été blessés selon Le parisien.

Différents incidents ont émaillé la nuit de vendredi à samedi en marge des festivités du 14 juillet.

Après une première nuit de week-end prolongé assez agitée, la soirée du vendredi 14 juillet a elle-aussi connu son lot de tensions. Un nombre assez important de poubelles mais aussi quelques voitures ont été incendiés dans le secteur de Sarcelles, de Garges et de Villiers-le-Bel.

On a aussi vu des flammes à Ecouen, Bouffémont, Louvres, Mareil-en-France, Pontoise et même Boissy-l’Aillerie.

Les fonctionnaires de police ont essuyé des jets de pierre en plusieurs endroits. Deux d’entre eux ont même été blessés.

A Argenteuil, un policier s’est coupé la main à cause de sa vitre brisée par un caillou. A Soisy-sous-Montmorency, c’est une plaque d’égout qui a explosé, dilatée par la chaleur d’un incendie, touchant un agent et le blessant lui-aussi légèrement. Au total, la police a dû procéder à 38 interpellations, la plupart concernant des mineurs.

Enfin à Beaumont-sur-Oise, les gendarmes présents en nombre ont dû faire usage de grenades lacrymogènes pour contenir des rassemblements menaçants. Des tirs de pétards, mortiers et des poubelles incendiées ont ponctué la nuit à partir de 23h30 dans le quartier de Boyenval.

Les Psig (peloton de surveillance et d’intervention) de L’Isle-Adam, Roissy-en-France, et Domont sont venus prêter main forte à la brigade de Persan. Le calme est revenu après 3 heures du matin.

Les services de la préfecture estiment que les incidents de ce 14 juillet 2017 ont été largement contenus, grâce à une forte présence des forces de l’ordre sur le terrain. «Les atteintes aux personnes » sont en nette baisse

Lire la suite : bit.ly/2uwG…