🇺🇸 #Washington Un film porno diffusé dans une gare en pleine heure de pointe.

Un train dans la gare d'Union Station à Washington. (DR)

Pendant quelques minutes, ce gros nœud ferroviaire de la capitale américaine s’est transformé en cinéma porno. Les voyageurs qui transitaient lundi soir par la gare d’Union Station, à Washington, ont eu la surprise de découvrir sur un écran publicitaire… un film X.

Les responsables de la station enquêtent sur un possible piratage du matériel vidéo, rapporte mardi le Washington Post.

C’est vers 17 h 30, heure d’affluence, que s’est déroulé l’incident. « Certains passants se sont arrêtés, scotchés, tandis que d’autres s’approchaient en cherchant un moyen d’éteindre l’écran », raconte le journal.

La séance, dont le contenu semblait provenir du site PornHub, selon des images tournées par certains voyageurs, se serait prolongée pendant environ trois minutes.

« Je suis restée coite »

L’une des personnes présentes s’est exprimée auprès du Washington Post sous couvert d’anonymat, ne souhaitant pas que son nom soit associé au porno dans les recherches Google : « Je suis restée coite. Je n’arrivais pas à croire que ça se passait en public, surtout en pleine heure de pointe. »

C’est finalement l’intervention de l’employé d’un restaurant voisin, expliquant aux personnes présentes comment éteindre l’écran, qui a permis de libérer l’audience captivée.

L’appareil en question avait récemment été installé avec d’autres écrans dans le cadre d’un projet de rénovation de la gare. Ces surfaces tactiles diffusent en alternance des publicités et des informations pour les voyageurs. Les vidéos qui tournent dessus sont contrôlées à distance, précise le Washington Post.

« Le problème avec cette technologie, c’est qu’elle amène de nouveaux risques », commente Beverley Swaim-Staley, présidente de l’association qui gère la gare. Elle dit n’avoir jamais eu vent d’incidents pareils avant cet épisode, seulement quelques bugs.

Lire aussi :  🇨🇱 #Chili Important tremblement de terre de 7,1 ressenti jusqu'à la capitale, Santiago.

Lire la suite : bit.ly/2rue…