🇫🇷 13 novembre : Remis à la France, Yassine Atar a été mis en examen pour complicité dans la préparation des attentats.

par Y.C.

Le suspect belge de 31 ans Yassine Atar a été remis à la France par la Belgique ce mardi, avant d’être mis en examen.

L’homme de 31 ans a été mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », et pour des « complicités » de séquestration, d’assassinats et de tentatives d’assassinats terroristes en bande organisée pour les attentats de Paris et de Saint-Denis a indiqué le parquet. Il a été écroué.

Des attaques qui s’étaient déroulées le 13 novembre 2015, faisant 130 morts.

Le suspect est également poursuivi pour la fabrication d’explosifs et la détention et le transport d’armes.

Yassine Atar qui avait été arrêté en mars 2016 en Belgique, a été transféré en France en vertu d’un mandat d’arrêt des juges antiterroristes.

Frère d’Oussama Atar

Yassine Atar est le frère d’Oussama Atar, un vétéran du djihad qui n’a jamais été arrêté et considéré mort par les services de renseignement.

Ce dernier est soupçonné d’être le commanditaire principal des attentats du 13 novembre. Il aurait aussi aidé à la préparation des attentats de Bruxelles du 22 mars 2016. Des attaques terroristes revendiquées par l’EI.

Actu17.