🇫🇷 15 000 détenus sont des ressortissants étrangers selon le ministère de la Justice.

par C. Laudercq et R. Lefras
Illustration D.R.

En réponse à une question posée à l’Assemblée nationale, le ministère de la Justice a fait savoir que près de 15 000 ressortissants étrangers étaient actuellement incarcérés.

En septembre dernier, un député Les Républicains déposait une question écrite demandant au ministère de la Justice d’indiquer le nombre de détenus étrangers incarcérés.

22% d’ « extranéité »

Le ministère de la Justice lui a répondu en communiquant le nombre précis d’étrangers à nos jours, incarcérés, soit 14 964 personnes.

Le député a demandé au gouvernement de définir un plan d’expulsion de ces détenus pour libérer des places de prison.

Forte augmentation du nombre de détenus étrangers

Sur un total de 69 077 détenus au 1er février 2017, on décompte 14 964 ressortissants étrangers soit 22% du nombre de détenus.

Quatre pays rassemblent 42% des ressortissants étrangers détenus : L’algérie avec 1954 détenus, le Maroc avec 1895 détenus, la Roumanie avec 1496 détenus et la Tunisie avec 1102 détenus.

En 2008, le ministère de la Justice révélait que les ressortissants étrangers détenus étaient au nombre de 11 140, représentant 19,2% du nombre total de détenus.

Taux d’incarcération : La France en deça de la moyenne européenne

Selon le député de l’Yonne, Guillaume Larrivé :«nous sommes dans une situation de sous-capacité et non de surpopulation carcérales» et cite les taux d’incarcération en France et en Europe, se basant sur le rapport du Conseil de l’Europe.

Ce rapport publié chaque année sur la population carcérale met en évidence qu’en 2015, la France n’était pas la championne du tout carcéral.

Le pays comptait 98,3 détenus pour 100 000 habitants contre 133,8 pour les pays du Conseil de l’Europe et 115,5 pour les pays de l’Union européenne, relate Le Figaro.

Actu17.