🇫🇷 1er Mai : Le couple de manifestants se disant victime d’Alexandre Benalla aurait utilisé un faux certificat médical.

par Y.C.
(Capture écran vidéo YouTube)

Le couple de manifestants se disant victime d’Alexandre Benalla durant la manifestation du 1er mai a fourni un certificat médical qui selon toute vraisemblance, est faux.

Nouveau rebondissement dans l’affaire Benalla. Le certificat médical remis à la justice par le couple de manifestants qui a affirmé avoir été victime d’Alexandre Benalla a été antidaté. La médecin qui l’a délivré a avoué les faits devant les policiers, révèle Le JDD ce dimanche.

La praticienne a expliqué qu’elle aurait antidaté le document dans le but de laissait croire qu’elle avait examiné la victime, Georgios Delikaris, peu après son interpellation par l’ex-garde du corps de l’Élysée. Les enquêteurs ont déterminé que le certificat médical avait été réalisé bien plus tard, alors que le scandale avait déjà éclaté.

Le couple avait jeté des projectiles sur les policiers

Une vidéo montre que le couple se disant victime de l’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron, a lancé des projectiles sur les CRS, une carafe et un cendrier. Ces derniers ont reconnu les faits et se sont excusés publiquement rappelle l’hebdomadaire.

Le couple est par ailleurs convoqué devant le tribunal correctionnel pour violences aggravées sur personnes dépositaires de l’autorité publique.

« Je reconnais mon erreur »

« Je n’aurais pas dû rédiger ça à la va-vite, c’était un lundi et une grosse journée pour moi. Je n’ai pas pris conscience de l’ampleur médiatique autour de mon patient. Je reconnais mon erreur », a déclaré durant son audition, la médecin généraliste.

Un tournant qui va en tout état de cause, arranger les affaires d’Alexandre Benalla.

Actu17.