2 ans de prison ferme requis à l’encontre de l’ex-boxeur Christophe Dettinger.


(capture écran Line Press / Facebook)

Le procureur a requis trois ans de prison, dont un an assorti d’une mise à l’épreuve avec une obligation de travail et une obligation d’indemniser les victimes à l’encontre de Christophe Dettinger, ce mercredi soir. Il a également requis son maintien en détention.


Christophe Dettinger est jugé ce mercredi pour « violences volontaires en réunion sur personnes dépositaires de l’autorité publique » ayant notamment entraîné une incapacité temporaire de travail supérieure à huit jours. Des faits datant du 5 janvier dernier lors de la manifestation des Gilets jaunes à Paris. M. Dettinger avait violemment frappé deux gendarmes mobiles.

Déféré, le prévenu avait réclamé un délai pour préparer sa défense et ainsi ne pas être jugé en comparution immédiate. L’ancien boxeur professionnel de 37 ans avait alors été placé en détention provisoire.

Le délibéré est attendu ce mercredi soir.