🇬🇧 2 personnes exposées à une «substance inconnue» dans un état critique à Amesbury : les services antiterroristes saisis.

par Y.C.
DR

Les services antiterroristes anglais ont annoncé ce mercredi qu’ils allaient collaborer avec la police de Wiltshire dans cette affaire, jugée comme un « incident majeur ».

Deux personnes ont été hospitalisées dans un état critique à l’hôpital de Salisbury, outre-Manche, après avoir été exposées à une « substance inconnue ». Le contact avec cette substance a eu lieu à Amesbury, à quelques kilomètres du lieu où Sergueï Skripal, l’ex-espion russe et sa fille, avaient été victimes d’une tentative d’empoisonnement.

Les victimes, tous deux quadragénaires, ont été retrouvées inconscients samedi 30 juin dans une habitation dans la ville d’Amesbury (sud de l’Angleterre), située à une dizaine de kilomètres de Salisbury, où Sergueï Skripal et sa fille Ioulia avaient été victimes d’une tentative d’empoisonnement à l’agent innervant le 4 mars.

La police avait initialement indiqué que l’enquête s’orientait vers la piste d’une contamination liée à l’absorption d’héroïne ou de crack, avant de préciser que des tests complémentaires avaient désormais lieu « pour établir la nature de la substance qui a conduit ces patients à tomber malades ».

Attaque terroriste ?

Ce mercredi midi, les services antiterroristes ont annoncé qu’ils allaient collaborer avec la police de Wiltshire dans cette affaire, qui pourrait prendre une dimension bien plus grande que ce que les enquêteurs imaginaient au départ. Une affaire considérée comme un « incident majeur » par les autorités.

Actu17.