🇫🇷 3000 euros d’amende requis contre le rappeur Jo Le Phéno pour son clip où il appelle à «fumer» des policiers.

par Y.C.
Capture écran

Jois Ndjibu, 23 ans, alias « Jo Le Phéno » est poursuivi par la justice pour un clip « anti-flic » où il appelle à « fumer » des policiers.

● Diffusé en août 2016, le clip de Joe Le Phéno avait provoqué la colère des syndicats de policiers. « Trop de nos frères sont partis à cause d’une bavure policière. (…) Sans hésiter, faut fumer (les policiers) », chante notamment le rappeur dans son clip visionné près de 122.000 fois à date de septembre 2016.

Le clip de « Bavure » sera de nouveau diffusé en février 2017.

● Le Ministère de l’intérieur avait déposé plainte pour provocation à une atteinte volontaire à la vie et injure publique envers une institution publique.

« Ca sonnait bien avec les assonances de la phrase d’avant » explique le prévenu

● Le parquet a requis 3000 euros d’amende contre Joe Le Phéno, rappelant qu’il s’agit d’une « incitation à la haine » exacerbée dans un contexte de violences à l’égard des policiers. Le procureur a également fait référence à l’attentat de Magnanville contre deux policiers, mais également l’attaque de la voiture de police à Viry et celle Quai de Valmy.

« Ce qu’on analyse aujourd’hui ce n’est pas un style musical, mais une idéologie » contre la police, a affirmé Me Benoît Chaber, avocat de l’État.

« Ca sonnait bien avec les assonances de la phrase d’avant, j’aurais pu dire ‘faut les condamner’ à la place de ‘faut les fumer' », a justifié le rappeur.

● La 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris rendra son verdict le 8 décembre.

Actu17.