🇰🇵 A l’ONU, la Corée du Nord annonce qu’elle n’utilisera pas l’arme nucléaire, sauf si elle est attaquée.

Le Ministre des affaires étrangères nord-coréen à la tribune de l'ONU ce samedi. DR

Le Ministre des affaires étrangères nord-coréen Ri Yong-Ho s’est exprimé à la tribune de l’ONU ce samedi. L’escalade des mots entre la Corée du Nord et les États-Unis se poursuit. Ses principales déclarations :

● Le ministre nord-coréen a débuté son discours en expliquant que Donald Trump était « mentalement dérangé », le qualifiant de « Président malfaisant ». « Donald Trump est lui-même dans une mission suicide » a-t-il ajouté, pour répondre aux propos du Président américain concernant le Kim Jong-Un.

● Donald Trump essaie de transformer l’ONU en un « nid de gangsters » où le « carnage est à l’ordre du jour ».

● Condamnant Donald Trump pour ses « menaces », Ri Yong-Ho affirme que si la Corée du Nord possède « des armes nucléaires, c’est à cause des États-Unis ».

● La Corée du Nord est entrée en phase d’achever la préparation de sa force nucléaire, que Ri Yong-Ho qualifie de « moyen de dissuasion face aux États-Unis ».

● La Corée du Nord est un « État responsable » qui « n’utilisera pas » l’arme nucléaire « sauf » si elle est attaquée.

● Il n’y a aucun espoir que la Corée du Nord « des sanctions plus sévères » aient un impact sur le pays a un indiqué également Ri Yong-Ho.

Actu17.