A51 : A bord d’une voiture volée, il prend tous les risques pour échapper au contrôle et blesse 9 policiers


Illustration. (Adobe Stock)

Un homme de 39 ans bien connu des services de police a refusé de se soumettre à un contrôle routier. Le suspect sous cocaïne qui était à bord d’une voiture volée, a percuté plusieurs véhicules de police. Il a été interpellé.

Tout s’est passé le soir du 14 juillet. Les policiers de la BAC ont repéré un individu au comportement suspect, à bord d’une voiture stationnée sur l’aire de repos des Chabauds, sur l’autoroute A51, au niveau de Bouc-Bel-Air (Bouches-du-Rhône) raconte La Provence.

Alors qu’il allait faire l’objet d’un contrôle, l’homme a brutalement redémarré et a pris la fuite. Une course-poursuite s’est alors engagée et des renforts appelés. Le suspect au volant de sa voiture faussement immatriculée et volée, a pris un maximum de risques durant plusieurs dizaines de kilomètres, n’hésitant pas à emprunter des sens interdits. Le fuyard a percuté un autre automobiliste mais également deux véhicules de la BAC et un fourgon de police.

Neuf policiers ont été blessés

Le fuyard a alors continué sa fuite à pied en se réfugiant d’abord chez un particulier à proximité d’Aix-en-Provence. Les policiers l’ont finalement retrouvé et interpellé vers 23 heures, alors qu’il s’était caché sous une voiture en stationnement.

Au total, ce sont neuf policiers qui ont été blessés au cours de cette intervention et trois d’entre eux ont reçu un arrêt de travail de 10 jours indique le quotidien régional.


Visé par une fiche de recherche

Placé en garde à vue, le suspect de 39 ans a été contrôlé positif à la cocaïne et deux pochons ont été retrouvés sur lui. Déjà connu des services de police pour des délits similaires, l’homme faisait également l’objet d’une fiche de recherche émise par la gendarmerie de Reims. Face aux enquêteurs, il a tenté de minimiser les faits.

Le mis en cause a été déféré le lendemain avant d’être placé en détention provisoire en l’attente de son jugement qui se déroulera en août prochain.