🇫🇷 Affaire Benalla : Alain Gibelin revient sur ses déclarations et donne raison à l’Élysée.

par Y.C.

Le directeur de l’ordre public et de la circulation (DOPC) de la Préfecture de police de Paris est revenu sur ses déclarations de ce lundi soir devant la commission d’enquête parlementaire.

C’est est un problème supplémentaire qui vient finalement de disparaître pour l’Élysée. Alain Gibelin avait laissé entendre hier soir que l’Élysée avait menti sur la sanction infligée à Alexandre Benalla, expliquant que l’ex-collaborateur d’Emmanuel Macron avait participé à des réunions préparatoires à des déplacements entre le 2 et le 18 mai, dates auxquelles il était censé avoir été suspendu par la présidence de la République.

L’Elysée avait dès hier soir démenti formellement les propos du directeur de la DOPC.

Une question de Marine Le Pen mal comprise

Une version qui se confirme puisque Alain Gibelin est revenu sur ses déclarations ce mardi matin révèle Le Figaro, dans une lettre adressée à la Présidente de la Commission des lois, Yaël Braun-Pivet qui préside actuellement la commission d’enquête parlementaire sur l’affaire Benalla.

Alain Gibelin affirme avoir mal compris la question de Marine Le Pen, à cause du bruit dans la salle. Le haut fonctionnaire explique notamment une incompréhension au niveau des dates évoquées par la Présidente du Rassemblement National.

Une lettre qui sera envoyée dans la journée indique ce même quotidien.

Actu17.