🇫🇷 Affaire Benalla : Le message chaleureux du préfet de police de Paris à l’ex-collaborateur de Macron.

par Y.C.
Copie du mot du Préfet à Alexandre Benalla, dans les colonnes du Canard Enchaîné. (@Antoinellorca)

« Cher ami ». Le mot du Préfet à Alexandre Benalla commence par ces mots.

On se souvient que lors de son audition face à la Commission d’Enquête de l’Assemblée Nationale, Michel Delpuech avait abordé le sujet des « dérives individuelles inacceptables, condamnables, sur fond de copinages malsains ».

Fuite dans la presse

Le Canard Enchaîné a pu se procurer un mot plutôt chaleureux qu’avait rédigé le Préfet de Police à l’attention d’Alexandre Benalla. Il commence par ces termes : « Cher ami », se poursuit ainsi : « Merci pour la magnifique photo souvenir de quelques forces de l’ordre réunies autour du couple présidentiel » et se termine par « Amicalement à vous ».

De la pure courtoisie

Si d’aucuns y voient là un début de « copinage malsain », interrogé par Le Canard sur son mot chaleureux, le Préfet de Police a justifié un « pur geste de courtoisie ».

Le témoignage du Préfet fragilisé

On se souvient également que lors de son audition, Michel Delpuech avait déclaré que les deux manifestants violentés sur la place de la Contrescarpe par Benalla n’avaient « pas de papiers sur eux » et avaient « déclaré de fausses identités ». Toutefois, des révélations du quotidien Le Monde nous apprennent que les deux manifestants n’avaient causé ni violences « graves », ni « répétées » contre les forces de l’ordre. Le quotidien affirme qu’ils n’avaient pas non plus tenté de dissimuler leur véritable identité, rapporte Europe 1.

Actu17.