🇫🇷 #Agen 2 individus «au lourd passé judiciaire» ont volé durant des semaines un homme souffrant d’Alzheimer.

Illustration. (DR)

Le calvaire de cet homme a duré de longues semaines. Les deux suspect âgés de 19 et 18 ans qui sont soupçonnés d’avoir volé de l’argent à un sexagénaire, l’assignant de force à domicile et souffrant de la maladie d’Alzheimer, ont été remis en liberté.

● Ce vendredi à Agen, les policiers se sont rendus dans l’appartement d’un sexagénaire. Sur place, les fonctionnaires ont découvert un logement mal entretenu et surtout dans un état lamentable. Le locataire qui se trouvait à l’intérieur ne payait plus son loyer depuis deux mois.

La victime était « assignée à résidence » par les suspects

● L’homme a expliqué qu’il était tout simplement « assigné à résidence de force » par deux individus, qui l’empêchaient de sortir de chez lui depuis plusieurs semaines, à l’exception du temps nécessaire pour se rendre aux commodités.

● La victime a ensuite expliqué aux policiers qu’il souffrait d’Alzheimer et qu’il avait rencontré ces deux « manipulateurs » dans la rue, avant de les inviter à manger. Quelques jours plus tard, les deux suspects de 19 et 18 ans sont revenus au domicile du sexagénaire pour lui réclamer de l’argent, mais également lui extorquer sa carte bancaire ainsi que son code relate Sud-Ouest.

● Les deux individus ont alors profité de l’argent de leur victime pendant plusieurs semaines. Pendant que l’un sortait et écumait les bars notamment, le second restait avec l’homme pour conserver une « emprise » sur ce dernier, affaibli.

Les deux suspects bien connus de la justice remis en liberté

● Tout deux connus pour avoir un « lourd passé judiciaire », les deux hommes ont été placés en garde à vue et nient les faits en bloc selon Sud-Ouest. Ces derniers ont été remis en liberté. Les enquêteurs devront faire la lumière sur toute cette affaire et notamment sur les montants qu’ont prélevé les deux auteurs présumés au sexagénaire.

Actu17.