Agression mortelle de Mamoudou Barry près de Rouen : un suspect interpellé


Mamoudou Barry est décédé ce samedi à l'hôpital au lendemain d'une violente agression. (photo Facebook)

Un suspect a été interpellé dans l’enquête sur l’agression mortelle de Mamoudou Barry ce vendredi soir à Canteleu, près de Rouen (Seine-Maritime).

Mamoudou Barry, un Guinéen de 31 ans, marié et père d’une petite fille de 2 ans, qui était enseignant-chercheur à l’université de Rouen-Normandie, a été mortellement agressé par un individu ce vendredi en début de soirée à Canteleu. Il aurait d’abord été pris à partie verbalement par son agresseur qui l’a violemment frappé, le faisant lourdement chuter au sol. La victime est décédée ce samedi à l’hôpital.

Les enquêteurs de la sûreté départementale qui sont en charge des investigations ont interpellé un suspect à son domicile à Rouen, vers 09h30 selon une source judiciaire.

Un suspect déjà connu des services de police

Ce dernier qui est né en 1990 et de nationalité turque, est déjà connu des services de police pour des affaires de stupéfiants. Il présente des antécédents psychiatriques et n’est pas opposé à son arrestation.

Au moment de l’agression mortelle vers 20h30, Mamoudou Barry se trouvait avec sa femme. Les proches de la victime évoque une agression raciste.


« Rien ne permet de dire aussi qu’il a été agressé par un supporteur algérien »

« Il s’agit d’un crime raciste, sans aucun doute, mais rien ne permet d’établir que c’est en lien avec la finale de la CAN. Rien ne permet de dire aussi qu’il a été agressé par un supporteur algérien », a déclaré l’avocat de la famille Me Jonas Haddad, ajoutant que Mamoudou Barry a été « frappé à coups de poing et de bouteille ».