Ain : Il force un barrage de police et affirme qu’il les a confondus avec des Gilets jaunes


Illustration © Actu17

Son argument n’a pas porté devant les magistrats du tribunal correctionnel de Villefranche-sur-Saône (Rhône). Déjà condamné par le passé à cinq reprises, il a été directement écroué après l’énoncé du verdict.


Vêtus de gilets haute visibilité de couleur jaune, des policiers ont voulu procéder au contrôle routier d’un conducteur à Frans dans l’Ain, ce vendredi. L’homme au volant en a toutefois décidé autrement. Alors que les fonctionnaires lui faisaient signe de s’arrêter, le chauffard âgé de 43 ans a contourné le barrage et pris la direction de la Calade. Les policiers sont finalement parvenus à l’intercepter et l’ont interpellé.

Le quadragénaire a fait l’objet d’une comparution immédiate. Face aux magistrats, il affirmé qu’il était persuadé que le barrage était tenu par des Gilets jaunes. Il avait donc considéré qu’il valait mieux les éviter, rapporte Lyon Mag. Sa ligne de défense n’a pas fait plier le tribunal, compte tenu de sa conduite malgré une annulation de son permis en 2015, et de ses antécédents judiciaires. Il avait, en effet, déjà été condamné à cinq reprises par le passé pour des faits similaires.

Le quadragénaire a écopé de 8 mois de prison dont 4 mois avec sursis assortis d’un mandat de dépôt. Il a été incarcéré à sa sortie de l’audience.