Ain : Tout juste sorti de prison, le chauffard manque de renverser des gendarmes et retourne derrière les barreaux


Illustration. (photo Obatala-photography/shutterstock)

Un homme âgé de 23 ans était sorti de prison il y a seulement quelques jours, lorsqu’il a refusé de se soumettre aux injonctions des gendarmes, à Valserhône (Ain). Il s’est lancé dans une dangereuse course-poursuite avant d’être interpellé. Jugé ce jeudi au tribunal correctionnel, l’homme a écopé d’une peine de prison avant de retourner derrière les barreaux.

Son passage en prison ne lui a donc pas servi de leçon. Un automobiliste de 23 ans a refusé d’obtempérer aux gendarmes le 1er octobre dernier, à Valserhône raconte Le Progrès. La vignette de son assurance étant périmée, les militaires lui ont ordonné de se stationner sur le côté. Mais le conducteur a soudainement redémarré et s’est lancé dans une course-poursuite durant une vingtaine de minutes.

Les gendarmes ne l’ont pas perdu de vue. Le chauffard a pris des rues à contresens, a franchi des lignes blanches et n’a pas hésité à doubler d’autres véhicules en plein virage, pour échapper aux forces de l’ordre. Il est aussi passé deux fois dans une école primaire à pleine vitesse.

Le fuyard s’est finalement retrouvé coincé par une voiture de la police municipale. Les policiers et les gendarmes l’ont mis en joue pendant que l’un d’eux tentait de briser la vitre côté conducteur, pour le maîtriser. L’homme a effectué une marche arrière, manquant de renverser deux gendarmes. Il a finalement été interpellé et placé en garde à vue.

18 mois de prison

Jugé ce jeudi, Bakary C. a expliqué qu’il avait « loué » cette Mercedes à un ami et qu’il conduisait sans permis de conduire. Il a nié avoir fui à pleine vitesse. Le parquet a requis 18 mois de prison contre le prévenu, avec mandat de dépôt. Le tribunal a suivi ces réquisitions.