🇫🇷 Aisne : Muni d’une arme blanche et hurlant «Allah Akbar», l’agresseur meurt après avoir été neutralisé par les gendarmes.

par Y.C.
Un Taser X26. (Illustration MaxPPP)

Les gendarmes arrivés rapidement sur les lieux ont neutralisé l’agresseur à l’aide d’un pistolet à impulsion électrique (taser), le suspect est décédé d’un arrêt cardiaque.

Les faits se sont produits ce lundi matin à 9h30 dans la petite ville de Vic-sur-Aisne (Aisne). Un homme muni d’une arme blanche a crié « Allah Akbar » dans la rue, avant de frapper sur des voitures et de pénétrer dans une habitation où il aurait « tout retourné » selon les informations du Courrier-Picard.

Les gendarmes sont arrivés rapidement sur place et ont neutralisé le suspect virulent à l’aide de leur pistolet à impulsion électrique.

« Une bête en furie »

L’homme âgé entre 35 et 40 ans selon des témoins, est décédé sur place d’un arrêt cardiaque relate le journal local.

La scène a duré une dizaine de minutes au total. « C’était une bête en furie » décrit un témoin. Deux habitants ont aidé les militaires à menotter l’assaillant.

Une enquête a été ouverte afin de déterminer les motivations de l’auteur. Le Procureur de Soissons est attendu sur place.

Actu17.