🇫🇷 Aix-en-Provence : À 73 ans, il est séquestré et torturé par sa femme de 44 ans pour qu’il débloque ses comptes bancaires.

par Y.C.
Illustration DR

L’homme a été séquestré et torturé pendant plusieurs mois par sa jeune épouse.

Un retraité de 73 ans vivant d’un coquet héritage de famille a fait, par l’intermédiaire d’une connaissance, la rencontre d’une femme de 29 ans sa cadette.

En janvier dernier, les relations suivies entretenues avec cette femme ont débouché sur un mariage et une vie maritale dans un appartement d’un quartier résidentiel d’Aix-en-Provence.

Elle vide les comptes bancaires

Progressivement, l’épouse, sous les yeux de l’entremetteur, a fait vivre un enfer au retraité.

Selon un enquêteur, le retraité affaibli à la suite d’une opération, n’a pas pu s’opposer à son épouse qui lui a fait dilapider, sous la contrainte, une partie de son capital.

Ne voulant pas que la personne âgée se confie à ses relations, son téléphone lui a été confisqué. La banque, ayant remarqué des mouvements anormaux sur les comptes de la victime, a fini par interdire certaines opérations.

L’épouse se déchaîne

C’est alors que l’épouse, pour obtenir le déblocage des fonds restants, s’est déchaînée. Quotidiennement, la femme recevait un ami. Le retraité, privé de sortie, était alors séquestré dans une chambre. Affamé, il était régulièrement battu et brûlé au fer à lisser.

La fuite

Mais l’homme a réussi à fausser compagnie à sa geôlière et a alerté des passants qui l’ont fait conduire à l’hôpital. Une fois en sécurité, la victime a pu raconter son histoire au personnel hospitalier qui a informé la police.

L’entremetteur et l’épouse incarcérés

L’épouse a été interpellée et mise en examen pour « séquestration » et « actes de tortures et de barbarie ». L’ami de 49 ans est poursuivi pour « abstention d’empêchement de crime » et « non dénonciation de crime ».

Les mis en cause ont été incarcérés vendredi dernier, relate Le Parisien.

Actu17.