🇫🇷 Albi : Un homme de 28 ans soupçonné de préparer un attentat mis en examen et écroué.

par Y.C.
Illustration Actu17 ©

Un couple converti faisait l’objet d’une surveillance étroite des services de renseignement depuis plusieurs semaines.

Ce sont les policiers de la DGSI qui sont intervenus mardi à Albi (Tarn) où ils ont interpellé un homme et une femme. Ces derniers étaient surveillés de près, soupçonnés de préparer un attentat terroriste.

Les deux suspects ont été placés en garde à vue à Toulouse, puis à Levallois-Perret (Hauts-de-Seine), au siège de la DGSI raconte La Dépêche.

Julien T., 28 ans, a été déféré ce samedi puis mis en examen pour « association de malfaiteurs terroriste criminelle », « fabrication non autorisée d’engins explosifs en relation avec une entreprise terroriste » et « apologie d’acte terroriste ».

Sur réquisition du parquet, le juge des libertés et de la détention l’a placé sous mandat de dépôt. L’homme a été incarcéré dans une maison d’arrêt de la région parisienne détaille le quotidien.

Un islam radical

Sa compagne, une femme de 26 ans, a quant à elle était remise en liberté après 72 heures de garde à vue.

Les deux suspects sont soupçonnés de pratiquer un islam radical et d’avoir entretenu des relations dans la mouvance extrémiste. Julien T. est également soupçonné d’avoir échangé avec un islamiste radical présumé, actuellement incarcéré.

Une volonté assumée et revendiquée

Durant la garde à vue du suspect, les enquêteurs ont pu obtenir plusieurs confirmations. D’abord, que l’homme évoquait régulièrement sa volonté de « passer à l’action », même si son projet n’était pas encore concrétisé. Les policiers ont aussi pu constater que Julien T. avait fait plusieurs recherches avec son ordinateur, sur la constitution d’explosif. L’homme aurait notamment consulté des « tutos ».

Un projet d’attentat qui reste pour l’heure flou, contrairement à la volonté du suspect de passer à l’acte, assumée et revendiquée par le mis en cause.

Actu17.