Alexandre Benalla utilise un passeport diplomatique pour voyager.


(capture écran vidéo Clément Lanot)

L’ancien collaborateur d’Emmanuel Macron voyage depuis plusieurs semaines avec un passeport diplomatique. Le document lui a été utile pour se rendre au Tchad au début du mois de décembre, mais également en Israël révèle Mediapart.

L’affaire Benalla est visiblement loin d’être terminée. L’ancien adjoint au chef de cabinet d’Emmanuel Macron, déjà mis en examen à deux reprises pour des violences présumées le 1er mai à Paris, lors de la manifestation de la fête du travail, dispose d’un passeport diplomatique, qui porte la référence 17CD09254 et qui a été délivré le 24 mai 2018.

Alexandre Benalla s’est rendu au Tchad au début du mois, quelques semaines avant Emmanuel Macron, ouvrant la porte à de nombreuses interrogations. L’ancien collaborateur du président de la République a indiqué qu’il avait rencontré le président tchadien « Idriss Deby lui même, durant deux heures ».

L’entourage de M. Benalla a expliqué qu’il s’était rendu « au Tchad avec une délégation économique de six personnes étrangères qui vont faire 250 millions d’euros d’investissements », ajoutant que cela n’avait « rien à voir avec l’Élysée, rien à voir avec la Présidence de la république ».

L’Élysée a assuré ces derniers jours qu’Alexandre Benalla n’était pas « un émissaire officiel ou officieux » de la République.