🇫🇷 Alexandre Benalla, Vincent Crase et les trois policiers ont été mis en examen.

par Y.C.
Capture écran vidéo Youtube

Le parquet de Paris a annoncé ce soir les mises en examen d’Alexandre Benalla, Vincent Crase et des trois policiers déférés ce dimanche.

Une information judiciaire a par ailleurs été ouverte des chefs de « violences en réunion n’ayant pas entraîné d’ITT » (Incapacité Totale de Travail), d’immixtion dans l’exercice d’une fonction publique en accomplissant des actes réservés à l’autorité publique » de « port et complicité de port prohibé et sans droit d’insignes réglementés par l’autorité publique », de « port prohibé d’arme de la catégorie B », de « violation et recel de violation du secret professionnel » ainsi que de « détournement et complicité de détournement d’images issues d’un système de vidéo protection ».

Placés sous contrôle judiciaire

Les cinq suspects ont été également placé sous contrôle judiciaire, conformément aux réquisitions du parquet plus tôt dans la journée.

Les trois policiers ont par ailleurs « interdiction d’exercer leur fonction à l’occasion de laquelle ils ont commis les infractions reprochées » avec également des interdictions de contact.

En plus de leur mise en examen pour « détournement d’images issues d’une vidéo protection et violation du secret professionnel », l’un des fonctionnaires a été mis en examen pour complicité de port illégal d’insigne.

Actu17.